Les différents cheminements au secondaire

Le secondaire vient avec son lot de termes et d’expressions : régulier, programme particulier, international, adaptation scolaire, FPT, FMS, concomitance… Que signifient ces termes? Comment mieux comprendre l’offre de services des écoles secondaires?

C’est la mission que le CSSDM se donne sur cette page.

L’enseignement secondaire

Le CSSDM compte 32 écoles offrant la formation secondaire. Le programme enseigné est le programme de formation de l’école québécoise (PFEQ), chapeauté par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES). À la fin de ses études secondaires, l’élève en réussite obtient son diplôme d’études secondaires (DES). Il pourra alors intégrer le marché du travail ou poursuivre sa formation académique à la formation professionnelle ou au cégep.

Le secondaire se divise en deux cycles :

  • Premier cycle du secondaire : 1 et 2

  • Deuxième cycle du secondaire : 3, 4 et 5

Le tableau de synthèse du PFEQ, proposé par le MEES, présente d’un coup d’œil les différents éléments abordés au 1er et au 2e cycle du secondaire

Les différents cheminements

Le régulier

C’est sous le terme « Régulier » que se définit familièrement le PFEQ. Ce parcours permet aux élèves d’aborder et d’acquérir toutes les compétences identifiées par le MEES comme prérequis pour l’obtention du diplôme d’études secondaires (DES).

Les programmes particuliers de formation (PPF)

Ils représentent l’offre de services des écoles. Au CSSDM, elle est diversifiée et se présente sous 9 catégories :

  • Arts de la scène
  • Art visuel
  • Culture
  • Environnement
  • Multimédia
  • Musique
  • Perfectionnement
  • Plein air
  • Saines habitudes de vies
  • Science et technologie
  • Société
  • Soutien et mesures d’appui
  • Sport

S’inscrire dans un PPF permet à l’élève de teinter son parcours au secondaire selon ses intérêts et de façonner sa propre voie. Toute l’information sur les différents PPF se trouve dans la section Programme offerts.

Adaptation scolaire

L’élève est guidé pendant sa formation par des professionnels dévoués lui permettant de maximiser son développement.

Il a accès à une classe spécialisée et profite des services de différents professionnels. S’il en a besoin, il peut compléter son premier cycle du secondaire en 3 ans.

La double-diplomation

La double-diplomation et les programmes permettant une transition vers la formation professionnelle (FP) permettent d’accompagner l’élève qui souhaite compléter sa formation au secondaire.

La double-diplomation permet à l’élève, à la fin de son parcours, d’obtenir 2 diplômes :

  • Diplôme d’études secondaires (DES)
  • Diplôme d’études professionnelles (DEP) dans le domaine étudié

 

Elle est offerte en collaboration entre un établissement d’enseignement secondaire et un centre de formation professionnelle partenaire.

Faciliter l’accès au marché du travail avec la FPT et la FMS

L’élève qui souhaite évoluer dans une autre formule, ou qui éprouve des difficultés à suivre le programme de formation de l’école québécoise (PFEQ), pourrait être redirigé vers la formation préparatoire au travail ou la formation à un métier semi-spécialisé.

Formation préparatoire au travail (FPT) :

La FPT s’adresse à l’élève âgé de 15 ans qui n’a pas complété les apprentissages du primaire en langue maternelle et en mathématique.

Il s’agit d’une formation de 3 ans (2700 heures), en alternance travail-études, permettant à l’élève de compléter au maximum ses apprentissages et de se préparer à une transition réussie vers le marché du travail, grâce à des stages en milieu professionnel (900 heures).

À l’issue de sa formation, l’élève reçoit un certificat en formation préparatoire au travail (CFPT). Il peut alors profiter d’une passerelle vers une formation à un métier semi-spécialisé (FMS )ou intégrer le marché du travail.

Répertoire des métiers accessibles avec un CFPF

Formation menant à l’exercice d’un métier semi-spécialisé (FMS)

La FMS s’adresse à l’élève âgé de 15 ans qui a complété les apprentissages du primaire en langue maternelle et en mathématique, mais n’a obtenu aucune unité de 2e secondaire.

Il s’agit d’une formation d’un an (900 heures) lui permettant de compléter ses apprentissages du 1er cycle du secondaire tout en développant ses habiletés en réalisant un stage dans un métier semi-spécialisé de son choix (450 heures).

À l’issue de sa formation, l’élève reçoit un certificat en formation menant à l’exercice d’un métier semi-spécialisé (CFMS). Il peut alors profiter d’une passerelle vers la formation professionnelle (FP), la formation aux adultes ou encore intégrer le marché du travail.

Répertoire des métiers semi-spécialisés

Les différentes pédagogies

La pédagogie alternative

La pédagogie alternative encourage l’apprentissage par projets interdisciplinaires permettant à l’élève de gagner progressivement en autonomie et dans la gestion d’échéanciers de projets multiples menés de front.

L’élève est placé au cœur de sa formation et en prend la charge. Il est amené à faire des choix en fonction de ses intérêts et passions, mais il atteint également ses objectifs tout en respectant des contraintes extérieures.

La pédagogie alternative permet de voir et d’intégrer la totalité du programme scolaire et d’obtenir le diplôme d’études secondaires (DES).

Le programme d’éducation international (PEI)

Présenté comme un programme, le programme d’éducation intermédiaire, plus connu au Québec sous le nom de programme d’éducation internationale (PEI), propose d’aborder les matières académiques de certains angles, sans pour autant offrir une formation de type enrichi.

C’est par la réalisation de projets que le PEI encourage les élèves à « établir des liens concrets entre leurs études et le monde réel, préparant ainsi leur réussite dans leurs études ultérieures et dans leur vie future. ».

Largement reconnu et prisé, le PEI rejoint près de 45 000 élèves à travers la francophonie.

Les publics du secondaire

Les écoles secondaires accueillent les élèves qui poursuivent leurs études en vue de l’obtention de leur diplôme d’études secondaires. L’élève type provient d’une des écoles primaires du CSSDM et poursuit simplement sa scolarité. Le CSSDM ouvre toutefois ses portes plus largement :

Accueil

Sur 32 écoles secondaires au CSSDM, 13 établissements accueillent des nouveaux arrivants. Ils sont placés dans des classes d’accueil qui permettent à la fois l’apprentissage du français et le maintien et ou la mise à niveau des connaissances et compétences en lien avec leur niveau scolaire. Une fois l’élève prêt, il intègre une classe dite régulière et poursuit sa scolarité en français.

EHDAA et besoins particuliers

Le CSSDM comporte plusieurs écoles spécialisées ou points de services adressés aux élèves handicapés et aux élèves en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage (EHDAA). Nos équipes assurent la qualité des services et un accompagnement adapté aux besoins de chacun.

16-21 ans

Deux écoles du CSSDM, soit Eulalie-Durocher et Marie-Anne, offrent l’enseignement de matières du secondaire aux jeunes adultes âgés de 16 à 21 ans. L’élève en transition vers le cégep ou la formation professionnelle peut y poursuivre ses études de deuxième cycle à temps partiel ou à temps plein, lui permettant de profiter d’un encadrement différent ainsi que d’une pédagogie adaptée, rythmée par semestre.

© 2020 / CSSDM / CONCEPTION WEB : Voyou — Performance créative
Centre de services scolaire de Montréal - Québec

© Gouvernement du Québec, 2020