Passion à l’unisson

Deuxième édition | Vendredi 3 mai 2024 
Trois écoles réunies, une passion, un concert symphonique 
Maison symphonique de Montréal (Place des Arts) 

 

Découvrez le programme de l'événement

Quelque 500élèves de la cinquième année du primaire à la cinquième secondaire des prestigieux programmes de musique et d’arts des écoles FACE Joseph-François-Perrault  et Saint-Luc  vous présentent fièrement la deuxième édition de Passion à l’unisson, un concert symphonique envoûtant où leurs talents d’instrumentistes et de choristes seront mis en lumière et en musique! 

Ne manquez pas ce moment magique! Procurez-vous vos billets dès maintenant: joignez-vous à la mélodie et encouragez la relève musicale à poursuivre ses rêves. 

DATE : Vendredi 3 mai 2024

HEURE  : 18 h 30

LIEU : Maison symphonique de Montréal (Place des Arts) 

1600, rue Saint-Urbain, Montréal (Québec)  H2X 0S1

 

Obtenir l’itinéraire

signe-metro-vert
signe-metro-orange

Station accessible aux personnes
en fauteuil roulant et munie
d’une ascenseur

La consécration ultime d’un apprentissage pédagogique 

Passion à l’unisson représente le point culminant des efforts, de nombreuses heures de travail, de pratique et d’investissement de la part des élèves. Cet événement commun est la réunion des apprentissages réalisés tout au long de leur parcours scolaire. 

Offrir un concert à la Maison symphonique de Montréal , lieu même où se produisent l’Orchestre symphonique de Montréal, l’Orchestre métropolitain et d’autres artistes consacrés de la musique, constitue, pour elles et eux, une expérience pédagogique et artistique inouïe.  

Les élèves se succéderont ainsi sur la scène, alternant entre différentes formations telles que le chœur, les orchestres à cordes, les orchestres à vents et percussions, l’orchestre symphonique et l’ensemble jazz. 

Des équipes-écoles engagées envers la réussite des élèves

L’engagement pédagogique et l’amour de la musique des enseignantes et enseignants des programmes dédiés des écoles FACE, Joseph-François-Perrault et Saint-Luc sont des éléments incontournables pour le développement du talent et des compétences des élèves.  

Leur travail dévoué et le partage de leurs connaissances précieuses jettent les bases d’un apprentissage solide. Dans les trois écoles, les élèves évoluent dans un environnement propice à l’épanouissement de leur plein potentiel musical. 

Découvrez-en plus sur nos programmes !  

Alain Trudel, tromboniste et chef d'orchestre. Mention de source : Bob Hatcher, Brott Music Festival

« Nous formons des êtres humains de qualité à travers la musique ! »

un maître de cérémonie de renommée mondiale

Alain Trudel, chef d’orchestre et tromboniste de renommée internationale, maintes fois primé à travers le monde, est l’hôte de cet événement musical qui s’annonce envoûtant.

Diplômé de l’école secondaire Joseph-François-Perrault 

Diplômé de l’école secondaire Joseph-François-Perrault, où il a fait ses études de quatrième et de cinquième secondaire, en parallèle du Conservatoire de musique de Montréal, Alain Trudel accorde une importance capitale à l’enseignement de la musique et aux valeurs qui sont liées à sa pratique : la persévérance, la discipline, la patience, la compassion, la tolérance, l’entraide, le vivre ensemble et, surtout, la passion et l’amour de la musique. L’éducation, de même que l’excellence et la communauté sont d’ailleurs les trois piliers fondamentaux ayant forgé sa carrière. 

« Nous formons des êtres humains de qualité à travers la musique », exprime celui qui a poussé sa première note de trombone à l’âge de 12 ans et qui a pu compter sur des modèles inspirants pour développer son talent et son expertise. « J’ai vraiment trouvé une grande famille et une équipe, à Joseph-François-Perrault. J’y ai trouvé mes mentors auprès de mes professeurs qui y enseignaient et m’ont montré la voie de la direction musicale et de la composition », se rappelle-t-il. 

Maintenant, c’est à son tour de « donner au suivant » et d’être présent pour la relève musicale. « En nous rendant accessibles aux jeunes, nous leur donnons l’opportunité de croire en leurs rêves et leur capacité à les réaliser, affirme-t-il. Il est important de pouvoir montrer que c’est possible, à travers le travail, beaucoup de travail, les études, et la passion, de trouver notre voie. »

Une carrière exemplaire 

Neuf fois finaliste aux prix JUNO, finaliste pour un prix Emmy et nommé Chevalier de l’Ordre national du Québec en 2019, Alain Trudel est actuellement directeur artistique de l’Orchestre symphonique de Trois-Rivières et du Toledo Symphony Orchestra, basé en Ohio, aux États-Unis.

Il a dirigé tous les grands orchestres du Canada, de même que maints orchestres prestigieux sur la scène internationale. Régulièrement invité par l’Opéra de Montréal, Alain Trudel a dirigé également des opéras à Cincinnati, Détroit, Québec et Toronto.

D’abord connu du public comme « le Jascha Heifetz du trombone » (Le Monde de la musique), Alain Trudel s’est produit en tant que soliste à travers le monde. Il est par ailleurs un compositeur respecté et joué à travers l’Amérique et en Asie. En 2018, il a reçu le prestigieux prix de l’Association internationale des trombonistes. Yamaha International, dans le cadre de son programme musical, distribue d’ailleurs une embouchure portant son nom, à travers le monde.

Alain Trudel est récipiendaire de nombreux prix, dont le Choc de l’année du magazine français Le Monde de la musique, le Grand Prix de l’Académie Charles-Cros, une association française créée en 1947 et formée de critiques et de spécialistes du disque, le prix Virginia-Parker remis par le Conseil des arts du Canada et la Médaille du jubilé de diamant de la reine d’Angleterre.

Bienfaits de la musique sur le développement

La pratique de la musique offre un large éventail de bienfaits pour le développement global des jeunes. Elle favorise la discipline, la concentration, et la coordination motrice, tout en stimulant la créativité et lexpression individuelle. De plus, des études ont démontré que la musique améliore la mémoire, la capacité dapprentissage, et les compétences sociales. En participant à des événements musicaux tels que Passion à lunisson, les élèves non seulement enrichissent leur expérience éducative, mais également renforcent leur engagement citoyen et leur sentiment dappartenance à une communauté artistique dynamique et collaborative.